Comment je suis passé de geek à sportif

Il y a encore quelques années j’étais ce que l’on appelle un gros geek de ce genre. En effet, je pouvais passer plus de dix heures par jour à jouer sur l’ordinateur. J’ai commencé à jouer dès mon plus jeune âge et j’ai toujours aimé cela. J’ai joué à tous les types de jeu possible. Ce que je préférais, c’était les jeux en réseau bien évidemment. En réalité, tout ce temps passé à jouer était une manière de refouler la vraie vie. Puisque l’école ne me plaisait pas, je n’avais pas beaucoup et même pas du tout de copains. Je restais alors enfermé dedans à jouer aux jeux vidéo. Par-dessus cela, j’étais capable de regarder des films et des séries, ce qui faisait un temps passé devant les écrans plus que considérable. A mon souvenir, je me plaisais dans cette situation bien qu’aujourd’hui je ne comprends pas comment c’est possible. En effet, je ne me reconnais plus du tout puisque je suis passé de gros geek à sportif de l’extrême.

Les problèmes de santé comme prise de conscience

Ce mode de vie de gros geek implique de nombreuses conséquences néfastes sur la santé. Je me trouvais en surpoids, avec des problèmes respiratoires notamment. Cela étant dû à mon manque d’activité et la malnutrition qu’occasionne les parties de jeux vidéo. Le fait de manger n’est pas important et je me nourrissais alors de pizzas ou burgers devant l’écran. C’est mon docteur qui a tiré la sonnette d’alarme et m’a indiqué que si je ne changé pas de mode de vie, je risquais de mourir très rapidement. C’est alors un réel choc pour moi, comme un instinct de survie qui se réveille d’un seul coup. Je décide alors d’attaquer très doucement le sport. Pour cela, je commence par la marche, puis la marche rapide, et assez rapidement le footing. Mes progrès sont fantastiques et les effets sur ma santé et mon physique sont visibles à l’œil nu. Je retrouve après six mois à peine un poids de forme de 75 kilogrammes qui me va bien. Mais au-delà de ce rétablissement, j’ai pris un véritable goût à l’effort et au sport. Aujourd’hui je suis un sportif de l’extrême. Je pratique le trail de haute montagne. Ce sont mes poumons qui me remercient de pouvoir enfin respirer pleinement après tant d’années à être enfermés à l’intérieur. Mes performances sportives sont notables et c’est pourquoi je participe à certaines courses dans l’espoir de réaliser des bons classements. Le trail est une discipline tellement appréciable avec le côté dépassement de soi afin de franchir les dénivelés et avaler tous les kilomètres de course, mais aussi du fait de pouvoir contempler des paysages fantastiques tout en courant. Certains tracés sont extrêmes, avec des altitudes qui ne favorisent pas la performance, il faut donc apprendre à maîtriser sa respiration et connaître son corps.

athlete-vs-geek

A ce jour je n’ai plus du tout l’occasion de jouer aux jeux vidéo. J’ai totalement abandonné le gaming afin de me consacrer pleinement au trail.

Posted in Fun