La série : The Handmaid’s Tale, j’adore

Diffusée depuis avril 2017, The Handmaid’s Tale qui signifie La Servante écarlate est une série télévisée américaine adaptée du roman éponyme, un ouvrage de Margaret Atwood sorti en 1985 par Bruce Miller.

Présentation générale de la série

The Handmaid’s Tale compte deux saisons dont la première est composé de dix épisodes, et la seconde qui est encore en cours de développement, prévu pour 2018, propose treize épisodes. L’histoire se déroule dans un futur prochain au cœur d’une société dystopique et totalitaire des États-Unis. Il s’agit de République de Gilead, un endroit où l’on constate une baisse notable du taux de natalité, due à une forte baisse du taux de la fécondité. En fait, la zone a été envahi à la fois par des pollutions environnementales et des maladies sexuellement transmissibles. Cette situation a incité une secte politico-religieuse protestante dénommée « Fils de Jacob » à entamer un coup d’Etat dans le but d’éliminer toutes les hiérarchies déjà existantes (membres de la Maison-Blanche, du Sénat et du Congrès). A l’issue, ce nouveau régime fondamentaliste va établir des règles très strictes sur la relation entre les hommes et les femmes. Tous les pouvoirs sont attribués aux sexes masculins. Privées de leur identité, les femmes sont réparties en trois classes dont les Epouses (en bleu), contenant les femmes des dirigeants et assurant la commande de la maison ; les Marthas (en marron) s’occupent de l’entretien et les Servantes (en rouge pourpre) assurent la reproduction. De plus, elles sont acquittées de leur droit de travailler, de lire, d’avoir de l’argent.

Cette société n’accepte non plus les rebelles, les homosexuels ainsi que les prêtres catholiques et les condamnent même à mort par pendaison.

the-handmaids

Les éléments techniques de la série

La série intègre quatre personnages principaux dont June (ou Offred), l’une de ces servantes, enfermée, surveillée, fréquemment violée qui, en essayant de s’enfuir, est attrapée par les soldats de Gilead, tout comme Moira sa meilleure amie ; Serena Joy Waterford, une femme de Gilead, qui a souhaité par tous les moyens d’avoir un enfant ; Fred Waterford, l’époux de Serena Joy Waterford, un commandant à responsabilités ; ainsi que Nick qui est le chauffeur personnel de Fred Waterford.

Plusieurs raisons incitent à aimer cette série. Elle a gagné beaucoup de critiques positives venant du public. Son univers menaçant et ultra-réaliste est le plus apprécié, malgré les régimes autoritaires qui semblent à nos sens inadmissibles. Outre cette horreur dictatoriale, toutes les scènes de la série méritent bien une réflexion, notamment des messages féminins. Sans parler de la compétence d’Elisabeth Moss, avec le personnage d’Offred, elle a su briller ses talents dans tous les épisodes. Encore une fois, après The West Wing, Mad Men ou Top of the lake, elle a souligné qu’elle détenait la tête en termes d’actrice de télévision.

Comme preuve, The Handmaid’s Tale a déjà reçu diverses récompenses à savoir le prix de l’Emission de l’année et de la meilleure série dramatique de Television Critics Association Awards 2017. Mais elle a également nommée meilleure nouvelle série ainsi que meilleure interprétation dans une série dramatique pour Elisabeth Moss.